logo cci yonne

La borne FeverScan de Systemes-Attum : un système de prise de température corporelle pas comme les autres

La borne FeverScan de Systemes-Attum : un système de prise de température corporelle pas comme les autres
Conçue à Villeneuve-sur-Yonne pendant le confinement, la borne de prise de température corporelle FeverScan pourrait bien devenir le fer de lance d’une PMI où tôlerie fine rime avec technologie.

« Dans près de 88% des cas, la fièvre est le 1er symptôme de la contamination par le virus du Covid». En plein confinement, lorsque Philippe Galland et son frère Laurent, dirigeants de la PMI Systemes-Attum, entendent ces chiffres publiés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ils décident de concevoir une borne de prise de température corporelle d’un genre nouveau. Ils la baptisent FeverScan pour faciliter sa vente à l’international. 

Un système Made in France, une caméra américaine

Le prototype fonctionnel voit le jour fin juin après deux mois de gestation. Si la caméra infrarouge est américaine, le système, lui, est français. « J’ai cherché pendant un mois à acheter en France, mais compte-tenu de la pénurie mondiale liée au confinement, seul un fabricant américain a pu nous fournir des caméras infrarouges très performantes dans un délai acceptable », se souvient Philippe Galland, président de Systemes-Attum et Responsable développement produits chez FeverScan.

La particularité de cette prise de température, c’est qu’elle est effectuée au niveau du canthus interne et non sur la peau. C’est un des endroits où la température est la plus proche de la température corporelle ; il s’agit d’une petite zone proche du nez, sous la commissure des yeux. Lors du scan, cette zone apparait en blanc sur l’écran, tandis que les zones moins chaudes apparaissent en rouge.

Le résultat qui s’affiche disparait assez vite ; il s’agit d’éviter les files d’attente mais aussi de respecter les normes RGPD : ainsi, comme les données ne sont pas enregistrées, ni conservées, c’est donc par une action volontaire, une simple photo du QR code texte (pas besoin de télécharger une application dédiée) que l’utilisateur peut conserver les résultats, à titre de preuve.

Un modèle de base à moins de 2000€

La borne « sert en priorité à rassurer les salariés » et aussi à distribuer de la solution hydro-alcoolique par une pédale.  Elle peut être installée dans des structures fermées très variées, entreprises, EPHAD, lieux publics…

Pour avoir du stock, « nous fabriquons les FeverScan par 50 et nous les montons par 25 », dit Philippe Galland en faisant visiter ses entrepôts clairs, propres, modulables et dotés d’un parc machine flambant neuf. « Pour s’adapter au budget de nos clients, nous proposons plusieurs modèles : le premier commence à moins de 2000€. Nous avons testé certains systèmes concurrents, vendus entre 500€ et 1500€ : ils sont plus ou moins précis,  pas précis du tout, voire complètement faux ! », affirme-t-il.

Fin septembre, malgré ce rapport qualité/prix intéressant, Systemes-Attum affichait seulement une cinquantaine d’exemplaires vendue. « Nous avons un profil de gestionnaires, de commerciaux, mais la communication n’est pas notre fort, reconnait le président. Nous avons demandé de l’aide à la CCI pour nous faire connaître auprès des entreprises locales, des institutions, auprès du département, de la Région,  des médias… »

« Puisqu’on fait la carrosserie, autant la rendre intelligente ! »

Systemes-Attum a toujours été d’une grande discrétion. La borne de prise de température corporelle pourrait lever le rideau sur cette capacité avérée d’aller de A jusqu’à Z : « Notre force, ce plus qui nous différencie des autres, ce sont nos diverses compétences : tôlerie fine de précision + peinture poudrage Epoxy ; intégration de composants informatiques et électroniques ; développement d’applications sous Windows et Linux. Cela nous permet de fabriquer industriellement des appareils technologiques grâce à des développeurs très pointus. La borne FeverScan est un condensé de notre savoir-faire.»

Pour l’instant, la PMI de Villeneuve sur Yonne, qui compte 50 salariés, et un CA consolidé de 8,3M€ pour 2019,  dispose de trois produits propres qui sont, par ordre de naissance, le système de pesage peinture pour les carrossiers automobiles, la borne à selfie (30% du marché) et la FeverScan. « Puisqu’on fait la carrosserie, autant la rendre intelligente, s’anime Philippe Galland ; notre stratégie à long terme vise à proposer des produits finis à nos clients, et continuer à développer de nouveaux produits propres. »

D’ailleurs, s’il devait faire partie d’un réseau, ce serait « un réseau de start-up bouillonnantes dont on pourrait aider à industrialiser les produits. »

Encore une histoire de température !

www.systemes-attum.com