L’eau est une ressource précieuse pour tous. Pour les entreprises, les usages sont variés : sanitaires, process, lavage, refroidissement, intrant… Alors, que faire pour limiter les usages de l’eau en entreprise ?

Les raisons d'agir pour économiser de l'eau : tous concernés !

  • Économies : L'eau a un coût, qui risque d'augmenter dans les années à venir.
  • Sécurisation de l'actitivité : Économiser dès maintenant, étudier les alternatives, c’est anticiper l’avenir.
  • Innovation : De nouvelles techniques permettent de moins consommer
  • Réglementation : La réglementation peut imposer à certaines activités de mettre en place une réutilisation de l’eau, des circuits fermés.
  • Engagement : L’entreprise peut s’inscrire dans une démarche de responsabilité sociétale et environnementale et adopter une politique active en matière de protection de l’environnement. Son image s’en trouve renforcée.

Les actions possibles pour économiser l'eau.

#1 Réduire les gaspillages

  • Chercher les fuites : le suivi de vos consommations, via vos factures, peut permettre de détecter une augmentation inexpliquées des volumes consommés.
  • Mettre en place des éco-gestes :
    • Sensibilisation à ne pas gaspiller l'eau (affiches mémo pour couper l'eau près des robinets)
    • Mise en place de mousseurs /réducteurs de débit sur les robinets des sanitaires
    • Adoption des chasses d'eau double débit avec réservoir limité

#2 Connaître finement ses consommations

Connaitre les différents usages de l’eau, les ratios de consommations par tonne de produits finis et mettre en place des indicateurs simples à suivre permet de rester vigilant sur les consommations d’eau des procédés industriels.
 
Pour cela, une étude globale et l’installation de sous-compteurs s’avèrent souvent nécessaire.

#3 Réutiliser les eaux

Certains process utilisent de l’eau qui, souillée, est dirigée vers un traitement ou le réseau de collecte.
Si un autre usage est possible sur site, cette eau peut être récupérée pour être réutilisée. De nombreuses techniques de traitement existent désormais pour traiter les eaux :

  • résines échangeuse d’ions
  • traitement physico-chimique
  • filtrations
  • osmose

Elles permettent d’atteindre la qualité nécessaire à une réutilisation de l’eau en traitant les polluants, organiques, minéraux, particulaires, biologiques...

#4 Mettre en place des circuits fermés

Dans le cas d’un usage pour refroidissement, l’eau chaude générée est parfois rejetée. Or celle-ci n’est pas souillée. Un circuit fermé ou semi ouvert, avec échangeur ou évaporation, permet d’économiser de grandes quantités d’eau.
 
Dans le cas d’installations nécessitant un nettoyage régulier (tubes, canalisations, cuves…), un nettoyage en place (NEP, ou CIP : Clean in Place) permet de réutiliser les fluides lavants en circuit fermé.

#5 Optimiser les équipements ou changer de méthode ?

Certains équipements ont évolué rapidement en terme de performances et l’eau est parfois utilisée historiquement pour des usages qui peuvent être remplacés par d’autre procédés.
Identifier ces équipements, rechercher des solutions alternatives, investir dans des technologies propres permet de limiter des consommations inutiles.

#6 Récupérer les eaux de pluie

Les eaux de pluie peuvent remplacer un usage d’eau potable dans certains cas. Les aires de lavage extérieures ou encore les arrosages sont des usages simples de l'eau de pluie.
Avec un traitement, les eaux de pluie peuvent être utilisées dans certains process : naturellement douces, elles sont parfois, après traitement des particules, plus simples d’usage que l’eau potable, naturellement plus dure.

Ils l'ont fait, pourquoi pas vous ?

Sur le bassin Seine Normandie, en 2019, 3.9 millions de m3 d’eau ont été économisés ou substitués, et 57% de ces volumes économisés proviennent d’actions conduites par les entreprises…

« Le Domaine LAROCHE souhaitait réduire ses consommations d’eau. L’agence de l’eau l’a soutenu financièrement. »

« Yoplait a mis en œuvre un circuit fermé de lavage, permettant de réduire ses consommations d’eau et l’utilisation de produits chimiques. »

Pour aller plus loin.

Pour avoir des informations complémentaires, n'hésitez pas à contacter votre conseiller environnement (voir dans la barre latérale).
 
La CCI vous accompagne dans votre gestion de l'eau : Cliquez ici
 
Pour connaître les aides financières dont vous pouvez disposer :

  • Le dispositif Tremplin – actif jusqu’au 31/12/2022 – aide financièrement les cuves de récupération d’eau de pluie : En savoir +
  •  
  • La CCI réalise un prédiagnostic gratuit de la gestion de l'eau de votre entreprise.
  •  
  • À l’issue de ce diagnostic, la CCI vous accompagne à monter un dossier de demande d’aide financière auprès de l’agence de l’eau Seine Normandie pour vos projets d’étude ou d’investissement.

Retrouvez le détail des aides financières destinées aux entreprises au lien suivant : http://www.eau-seine-normandie.fr/aides_entreprises

Plus d'informations sur la sécheresse.