Avec l’apprentissage, gagnez l'expérience qui fait vraiment la différence sur le marché du travail !

Contactez-nous

Vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires ?
N'hésitez pas à nous poser vos questions, nos conseillers sont là pour vous aider.

 03 86 49 40 70

Contacter par email

#1 En savoir plus sur l'apprentissage

1.1 - Le contrat d'apprentissage

Pour devenir apprenti, le jeune doit avoir entre 16 ans et 29 ans au plus au début de l'apprentissage.
La durée du contrat d'apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation de l'apprenti. Cette durée peut varier de 6 mois à 3 ans en fonction du diplôme préparé et/ou du niveau de compétence de l'apprentie(e).

Attention, nouvelle procédure !

Par décision de la Direction Générale à l'Emploi et à la Formation Professionnelle en date 1er janvier 2020, c'est votre Opérateur de Compétence (OPCO) qui est chargé d'instruire et d'enregistrer vos contrats d'apprentissage.
Il vous appartient désormais d'adresser les 3 CERFA à l'opérateur dont vous dépendez.

Pour connaître votre OPCO, cliquez sur le lien suivant : site du Ministère du Travail

1.2 - Maître d'apprentissage

Il est nécessaire d'identifier le maître d'apprentissage qui sera chargé de transmettre les savoir-faire et savoir-être de son métier.
Celui-ci doit répondre à des conditions de diplôme et/ou d'expérience en lien avec la formation préparée. Son rôle est primordial dans la réussite de la formation.

À cette fin, la CCI de l'Yonne propose de vous accompagner par le biais d'une formation de Tuteur pour renforcer la qualité de l'accueil de votre apprenti : Accéder à la fiche descriptive

1.3 - Aide unique

  • Aide destinée aux entreprises de moins de 250 salariés recrutant un jeune préparant un diplôme ou un titre professionnel de niveau inférieur ou équivalent au baccalauréat.
  • Montant de l'aide
    • 4125 € maximum pour la première année d'exécution du contrat d'apprentissage
    • 2000 € maximum pour la deuxième année d'exécution du contrat d'apprentissage
    • 1200€ maximum pour la troisième année d'exécution du contrat d'apprentissage

1.4 - Exonérations (secteur privé)

  • Cotisations patronales : Les entreprises bénéficient de la réduction générale des cotisations sociales pour l'embauche d'un apprenti.
  • Cotisations salariales : L'apprenti est exonéré de la totalité des cotisations salariales d'origine légale et conventionnelle pour la part de sa rémunération inférieure ou égale à un plafond fixé à 79% du SMIC (décret n°2018-1357 du 28 décembre 2018).
  • Base forfaitaire : Les cotisations restant dues sur la rémunération des apprentis sont calculées sur la rémunération réelle des intérêts.

#2 Mini stages découverte

Pour tous les jeunes qui hésitent sur leur orientation, le mini-stage de découverte professionnelle est la solution.
Le mini stage, c'est l'occasion de :

  • Découvrir l'entreprise et ses différents métiers
  • Choisir sa filière et concrétiser son projet professionnel
  • Se familiariser et vivre au quotidien la réalité des professions
  • Se faire connaître d'un futur employeur pour éventuellement signer un contrat d'apprentissage par la suite

Quelle durée ?
1 à 5 jours en entreprise par stage.

Pour qui ?
Les collégiens (4ème et 3ème),les lycéens et étudiants (quel que soit leur âge)

Quand ?
Pendant les vacances scolaires, y compris les grandes vacances d'été

Dans quelles structures ?
Dans tous les types d'entreprise (publique ou privée), les associations, les professions libérales, etc.

#3 Le dispositif mobili-jeune

3.1 - Qu'est-ce que c'est

Mobili-jeune est une aide qui permet aux alternants de réduire le montant de leur loyer et ainsi de faiciliter l'accès à des logements à proximité du lieu de travail et /ou du lieu de formation.
Elle permet de prendre en charge une partie du loyer de l'alternant, jusqu'à 100€, et se cumule avec d'autres aides telles que la garantie Visale, l'avance loca-pass, l'APL ou l'ALS.
Elle est versée tous les 6 mois.

3.2 - Conditions d'éligibilité

3.2.1 - Liées à l'alternant

  • avoir moins de 30 ans,
  • être en formation en alternance sous contrat d'apprentissage ou sous contrat de professionnalisation dans une entreprise du secteur privé non agricole,
  • l'entreprise quia ccueille l'alternant doit cotiser au dispositif 1% logement,
  • percevoir des revenus inférieurs ou égaux au SMIC.

3.2.2 - Liées au logement

  • avoir signé un bail,
  • ou une convention d'occupation,
  • ou un avenant au bail dans le cas d'une colocation.

3.3 - À quel moment faire une demande

La demande doit être déposée avant le début de le formation en alternance ou au maximum 6 mois après le début du cursus.
À noter que si le cursus s'étale sur plusieurs années, la date de début pourra être celle de la rentrée de chacune des années le composant.